les critiques littéraires de la Baronne Bernadette

le boudoir de la Baronne

Comme une baronne dans son boudoir, Bernadette Richard pose son regard sur différentes parutions passées, présentes et à venir…

  • « Doux comme le silence » et « Les Lunettes de sommeil »
    Ouf, des polars humains ! Enfin un auteur qui ne se croit pas obligé d’y aller de massacres à la tronçonneuse et autres viscères étalées pour intéresser ses lecteurs. Il s’appelle Raphaël Guillet, il est journaliste et écrivain en Suisse francophone.… Poursuivre la lecture « Doux comme le silence » et « Les Lunettes de sommeil »
  • Cortex
    AU-DELA DE TOUTE ETHIQUE Vous faites partie des aficionados de la science-fiction et de la dystopie. « Le meilleur des mondes », « 1984 », « Fahrenheit 451 » ont bercé votre adolescence et Philip K. Dick n’a plus de secret pour vous. Voici une perle… Poursuivre la lecture Cortex
  • La fille du diable
    Plus gore tu meurs ! Disons-le d’entrée, le style gore – films, romans – ne m’amuse pas. Je suis sans doute de cette génération soixante-huitarde dont les illusions ont été si bien massacrées par le système, que je ne parviens pas… Poursuivre la lecture La fille du diable
  • Grenier 8
    Bref retour au pays natal Bien qu’elle soit une auteure de théâtre confirmée, Emanuelle delle Piane n’aime pas être en représentation. Son rôle est plus secret, dans l’écriture solitaire, que les comédiens ensuite se débrouillent sur scène. Elle est jouée… Poursuivre la lecture Grenier 8
  • Jura – les dompteurs du froid
    Petits et grand séducteurs En cet hiver pluvieux, l’hermine n’est pas à la fête : si impeccablement blanche, avec son bout de queue noire, elle regrette sans doute encore davantage que les skieurs le manque de neige dans laquelle elle chasse… Poursuivre la lecture Jura – les dompteurs du froid
  • L’Arche de Rantanplan
    Lucky Luke et les bêtes Bien qu’il soit lui aussi devenu politiquement correct, ayant troqué la clope pour un brin d’herbe non identifié, Lucky Luke n’en demeure pas moins le meilleur tireur de l’Ouest américain. Et le voilà même qui… Poursuivre la lecture L’Arche de Rantanplan
  • Fête des pères
    Pauvres gosses Le détestable et fragile héros du dernier roman de Jean-Michel Olivier (JMO) massacre les rats pour le plaisir de l’hécatombe, il crèvera comme eux, sans gloire, sous les balles des flics. Pas facile d’entrer dans la « Fête… Poursuivre la lecture Fête des pères
  • Une Lada bleue
    Comment les libraires peuvent-ils encore vendre des vagues de romans à l’encéphalogramme tellement plat qu’on pleure sur les arbres massacrés pour les publier ? Au milieu de ces milliers de pages désolantes, où se noient tant de lecteurs abrutis, parfois… Poursuivre la lecture Une Lada bleue
  • Le protocole Magog
    Cybercriminalité et magouilles Drôle de thriller que ce « Protocole Magog », signé par trois auteurs, Olivier Marbot, journaliste écrivain, Jacques Trauman, banquier et Philippe Lavault, fin connaisseur de l’univers des hackers. Dans un monde pourri jusqu’à la moelle, le nôtre, la… Poursuivre la lecture Le protocole Magog

pour le plaisir et bien d’autres choses…