les anciennes chroniques de René Gori

la dernière publication des chroniques élastiques

  • 4. Gustave le samovar
    Depuis plusieurs jours, le brouillard s’est installé à Utrecht. L’eau des canaux, restée chaude de l’été, frémit avec l’arrivée des premières fraîcheurs automnales. Dès le matin, les fumerolles valsent entre les nénuphars. Petit à petit, la chorégraphie des vapeurs s’élance vers le ciel. Dès l’aube, cette ville des Pays-Bas s’imprègne d’une allure londonienne.

René Gori se prépare à monter sur les planches (fin 2024)

pour le plaisir et bien d’autres choses… / voor plezier en vele andere dingen…