théâtre /seule en scène / lecture-spectacle
© Catherine Meyer

Yves Robert texte et mise en scène

Aurore Faivre jeu


récit

C’est le récit de la vie d’une femme amoureuse, perdue et éperdue. Elle aime un homme tel qu’il est et le prend dans son intégrité de la beauté à l’obscurité. C’est aussi le trouble de l’orgueil, poison subtil qui fait perdre la raison et provoque la chute, stimule le comportement vers une folie stupéfiante. Convaincue par l’illusion d’être supérieure ou égale aux divinités, Niobé laisse ses quatorze enfants se faire massacrer. La conscience tardive de son malheur la pétrifie, elle devient rocher avec deux ruisseaux de larmes. Nous la découvrons à son réveil après mille ans, mille jours, peu importe, car ce matin-là le temps n’a plus d’importance. Sa mémoire troublée reconstitue les épisodes de sa vie et remonte à rebours son destin jusque vers l’enfance. Cette matinée est la réalité de sa mort à venir et la recherche d’un rire pour l’accompagner à l’instant ultime.

© Catherine Meyer

publication

texte intégral / 20 pages / collection seul.e en scène / Atelier Grand Cargo / prix CHF 10.– / + frais de port / commande par courriel


disponibilté

cette lecture–spectacle est au répertoire et disponible sur demande / durée 55 minutes / dès 16 ans / représentation(s) privée(s), scolaires ou publique(s) / lecture en extérieur possible / nous contacter


création et tournée

création 12 juin 2019 – Atelier Grand Cargo / reprises 2021