Ce monologue est celui de la femme qui tenait un homme en laisse dans la prison d’Abou Graïb à Bagdad. 

Est-il possible de comprendre de tels agissements?

Comment a-t-elle pu en arriver là ?

Ce texte coup de poing cherche à expliquer les doutes et les vicissitudes qui ont conduit une adolescente naïve à se laisser submerger par la haine et la cruauté.

L’histoire de cette soldate de fiction interprétée avec subtilité par Christine Chalard-Mühlemann cache derrière chaque mot l’Histoire des Etats-Unis.

Comment ont-ils pu en arriver là ?

Ce spectacle nous interroge sur nos propres attitudes vis-à-vis de la violence, de la bêtise humaine et des éléments ancestraux qui dirigent nos actes. Un moment de théâtre où la fiction ressemble tristement à la réalité.

presse

Une fiction brillamment écrite par Yves Robert, sobrement mise en scène par Julien Barroche et, surtout, magistralement interprétée par Christine Chalard-Mülhemann. Une comédienne capable de décliner une multitude d’émotions avec une justesse aussi rare qu’infaillible. Un pari largement relevé tant l’on ressort de cette pièce ébranlé.

Raphaël Muriset - 24 Heures le 7 février 2008

distribution

texte – Yves Robert / mise en scène – Julien Barroche / jeu – Christine Chalard / scénographie – Nicole Grédy / lumière – José Bouzas / costumes – Janick Nardin et Caroline Chollet / photographies – Catherine Meyer


Ce spectacle a été créé en 2006 au théâtre ABC. Il a été publié aux éditions des Petites Lessiveries