Jean-Pierre Bregnard (2006) / graphisme René Lovy

Le livre qui manquait au Canton de Neuchâtel, essentiel à la connaissance intime du pays, comme de tous les lieux d'origine. Un régal à l'humour subtil et décapant !


Un inventaire familial doux-amer qui finit par constituer le lieu culturel recherché, fixe et ambulant, lié au présent comme au passé.
Isabelle Martin (Le Temps, 22 avril 2006) 


Toutes ces pages brossent finalement un portrait à la fois réaliste et vécu de l'intérieur de notre ville et de notre canton. (Vivre la Ville, Neuchâtel, avril 2006)